Quand des enfants rejouent le scandale du Sacre du printemps

Le projet

À l’initiative de l’association les 3 Saisons de la Plaine, j’ai animé avec la réalisatrice Lisa Verdiani un atelier auprès de la classe de CM1/CM2 de Robin Zenou à l’École élémentaire Gutenberg de Saint-Denis.

Un double objectif

1

) découvrir la vie et la musique  de Stravinsky,  le célèbre compositeur russe du XXe siècle, décédé il y a exactement cinquante ans.  

2) réaliser de A à Z un court-métrage d’une durée de 2 à 5 minutes.

La méthode

Nous nous sommes focalisés sur un moment clé de la vie du compositeur : le scandale de la première du Sacre du printemps en 1913 au Théâtre des Champs-Élysées. Sur la musique de Stravinski, la troupe interprétait la chorégraphie très avant-gardiste de Nijinski.

L’atelier s’est déroulé sur cinq séances de 2h qui se composaient de deux parties :
· l’une où les enfants appréhendent la vie, l’œuvre et la musique de Stravinski,
· l’autre sous forme d’initiation à la vidéo : écriture de scénario, dessin du storyboard, répartition des rôles pour le tournage, création de séquences musicales gestuées par une partie de la classe, auxquelles l’autre partie, incarnant le public réagit à la façon d’un scandale.

Chaque enfant a tenu plusieurs rôles : acteur, danseur, régisseur son, cadreur etc.
La réflexion autour du phénomène de scandale a nourri l’écriture de leur scénario : “Qu’est ce qui nous choque ?” “Qu’est-ce qui fait scandale pour nous ?” : “les inégalités”, “la pauvreté », « le contrôle au faciès ». Ils ont cherché la définition du scandale : “”chose condamnable et révoltante”.

Les séances et tournages ont eu lieu à l’Ecole élémentaire Gutenberg et une restitution a eu lieu devant plusieurs classes de l’école le 1er juillet 2021.

Un bilan positif

Le bilan auprès des enfants était très positif. Les élèves se sont accaparés le sujet et ont montré une très belle énergie collective pour créer leur premier film. Ils ont pris leurs fonctions au sérieux, se sont reconnus dans ce projet d’un bout à l’autre, étaient soudés et engagés.

Mille bravos aux enfants !!


BONUS :
Retour en vidéo sur la création du Sacre du printemps. Une capsule que j’ai écrite pour l’Orchestre national d’Ile-de-France en 2016.


Camille Villanove

Musicologue-médiatrice de la musique